L’éducation positive, ou quand la solution devient le problème

Attention, pavé ! Si votre temps est limité, rendez-vous au dernier paragraphe, où je propose quelques pistes. Sinon, je vous embarque avec moi dans tous les méandres de ma réflexion 🙂 Il y a quelques mois, je vous ai partagé dans l’article Poser des limites, trop ou trop peu mes réflexions sur la difficultés des parents actuelsPoursuivre la lecture de « L’éducation positive, ou quand la solution devient le problème »

Je n’ai qu’un enfant… et ce n’est pas pour sauver le monde

L. a 6 ans. Et je ne veux pas d’autre enfant. La question qui va vite vous venir à l’esprit, lorsque j’affirme cela, c’est : Pourquoi ? Et sans doute que tout aussi vite, vous allez faire des suppositions : Pour ceux qui vont directement me poser la question, je répondrai : « Parce que je suis heureuse comme cela. »Poursuivre la lecture de « Je n’ai qu’un enfant… et ce n’est pas pour sauver le monde »

Génial, mon enfant s’ennuie!

Mardi, 1ère semaine des vacances de Pâques, fin de matinée. Assises à la table de la cuisine, L. et son amie du même âge sont affairées : Elles se sont donné pour mission de trier, sur la table, le contenu d’une casserole en jouet contenant du riz et des cornettes crues. L’une fait un tas avecPoursuivre la lecture de « Génial, mon enfant s’ennuie! »

Maman, j’ai l’impression que je fais tout faux.

« Maman, j’ai l’impression de faire tout faux ». Cette phrase, lancée par L. ce matin en sortant de la voiture, a eu le mérite de me faire cogiter toute la journée. Contextualisation : Je viens de ma parquer devant l’école, à 4 minutes de la sonnerie. Peu avant d’arriver, je dis à L. qu’au moment où nousPoursuivre la lecture de « Maman, j’ai l’impression que je fais tout faux. »

Ces pensées inavouables vis-à-vis de nos enfants

Dans un monde où les injonctions sont multiples et sont régulièrement sources de pression pour bien des parents, il est parfois salvateur d’oser se lâcher un peu. De respirer un coup et de s’avouer à soi-même que même armé des plus solides intentions, on ne peut pas être tout le temps au top. Ni dansPoursuivre la lecture de « Ces pensées inavouables vis-à-vis de nos enfants« 

La reconnaissance, cet ingrédient bienvenu dans la co-parentalité

Il y a quelques temps, je suis tombée sur un article de blog dans lequel une mère exposait son avis sur l’inégalité de la répartition des tâches familiales entre hommes et femmes. Elle y expliquait 2 choses qui ont retenu mon attention. La première était que son mari assumait nettement moins de tâches familiales qu’elle,Poursuivre la lecture de « La reconnaissance, cet ingrédient bienvenu dans la co-parentalité »

Prendre du temps pour soi: entre besoin et culpabilité

Il y a quelques semaines, j’ai fait quelque chose d’incroyable. J’ai pris 3 jours pour moi. Pour de vrai. Sans personne. C’est-à-dire que j’ai organisé cela avec mon conjoint, que j’ai réservé une chambre dans un hôtel à Berne et que je suis partie. Berne, ce n’est pas très loin. Ce n’est pas non plusPoursuivre la lecture de « Prendre du temps pour soi: entre besoin et culpabilité »

4 outils concrets pour rendre votre quotidien familial plus serein

4 outils pour: éviter le stress dans l’organisation du matin les jours d’école, gérer le temps d’écran, accompagner votre enfant vers des moment d’autonomie le matin ou en journée (et donc vous octroyer le luxe de prendre un peu de temps pour vous ou de dormir jusqu’à plus tard que 6h le matin) Ces outilsPoursuivre la lecture de « 4 outils concrets pour rendre votre quotidien familial plus serein »

Etre mère, en étant fille de divorcés

Mes parents ont divorcé lorsque j’avais trois ans. Trois ans c’est bien. C’est assez tôt pour ne pas garder de souvenirs d’eux ensemble. Assez tôt pour que j’oublie rapidement cet épisode, et que vivre dans deux foyers soit tout simplement ma normalité. « Je n’en ai aucun souvenir. En plus, mes parents s’entendent bien et sePoursuivre la lecture de « Etre mère, en étant fille de divorcés »

Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la meilleure maman?

Article destiné majoritairement aux femmes 🙂 Je suis maman, enseignante, et éducatrice de l’enfance. S’il y a un mot que j’ai entendu plus que mon propre prénom durant les 10 dernières années, c’est celui de bienveillance. Une valeur très importante, et qui a toute sa place dans la pédagogie et l’éducation actuelle. Une valeur quePoursuivre la lecture de « Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la meilleure maman? »