La reconnaissance, cet ingrédient bienvenu dans la co-parentalité

Il y a quelques temps, je suis tombée sur un article de blog dans lequel une mère exposait son avis sur l’inégalité de la répartition des tâches familiales entre hommes et femmes. Elle y expliquait 2 choses qui ont retenu mon attention. La première était que son mari assumait nettement moins de tâches familiales qu’elle,Poursuivre la lecture de « La reconnaissance, cet ingrédient bienvenu dans la co-parentalité »

Prendre du temps pour soi: entre besoin et culpabilité

Il y a quelques semaines, j’ai fait quelque chose d’incroyable. J’ai pris 3 jours pour moi. Pour de vrai. Sans personne. C’est-à-dire que j’ai organisé cela avec mon conjoint, que j’ai réservé une chambre dans un hôtel à Berne et que je suis partie. Berne, ce n’est pas très loin. Ce n’est pas non plusPoursuivre la lecture de « Prendre du temps pour soi: entre besoin et culpabilité »

4 outils concrets pour rendre votre quotidien familial plus serein

4 outils pour: éviter le stress dans l’organisation du matin les jours d’école, gérer le temps d’écran, accompagner votre enfant vers des moment d’autonomie le matin ou en journée (et donc vous octroyer le luxe de prendre un peu de temps pour vous ou de dormir jusqu’à plus tard que 6h le matin) Ces outilsPoursuivre la lecture de « 4 outils concrets pour rendre votre quotidien familial plus serein »

Etre mère, en étant fille de divorcés

Mes parents ont divorcé lorsque j’avais trois ans. Trois ans c’est bien. C’est assez tôt pour ne pas garder de souvenirs d’eux ensemble. Assez tôt pour que j’oublie rapidement cet épisode, et que vivre dans deux foyers soit tout simplement ma normalité. « Je n’en ai aucun souvenir. En plus, mes parents s’entendent bien et sePoursuivre la lecture de « Etre mère, en étant fille de divorcés »

Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la meilleure maman?

Article destiné majoritairement aux femmes 🙂 Je suis maman, enseignante, et éducatrice de l’enfance. S’il y a un mot que j’ai entendu plus que mon propre prénom durant les 10 dernières années, c’est celui de bienveillance. Une valeur très importante, et qui a toute sa place dans la pédagogie et l’éducation actuelle. Une valeur quePoursuivre la lecture de « Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la meilleure maman? »

Quand est-ce que ça redevient comme avant ?

Mathilde et John, 24 ans, sans enfant, samedi matin, 11h00, se lèvent tranquillement au lendemain d’une soirée festive qui les a conduit à se coucher vers 3h00 du matin. Ils prennent un café, regardent dehors, voient qu’il a encore neigé, décident de partir skier pour la demie-journée. Mathilde et John, 32 ans, 2 enfants, samediPoursuivre la lecture de « Quand est-ce que ça redevient comme avant ? »

Poser des limites : trop ou trop peu ?

Pourquoi il est si difficile de trouver un équilibre. Si je devais résumer en quelques mots les propos de nombreux parents et professionnels de l’éducation lorsqu’il est question de limites éducatives à l’heure actuelle, cela donnerait quelque chose comme : « On ne sait plus où on en est ! Parfois on a l’impression d’être beaucoup trop sévères,Poursuivre la lecture de « Poser des limites : trop ou trop peu ? »

Quelques pistes pour poser un cadre cohérent

Des pistes, oui, et non des conseils. Car pour moi des conseils s’assimilent à des recommandations qui pourraient se faire à l’emporte-pièce, valables pour tout le monde, sans prise en considération des réalités de chacun. Je préfère le terme « pistes » car je les conçois comme une palette des possibles, parmi laquelle les parents peuvent piocherPoursuivre la lecture de « Quelques pistes pour poser un cadre cohérent »

Maman, pourquoi tu dis toujours « Non » ?

7h28, lundi matin. Pour arriver à l’heure à l’école, trouver une place de parc et marcher sereinement jusqu’au préau, l’heure idéale de départ, c’est 7h30. Nous sommes quasi prêtes, L. et moi, emmitouflées, gantées, bonnetées, écharpées, bottées, sur le seuil de la maison. Dehors, du givre sur les champs. Donc du givre sur ma voiture.Poursuivre la lecture de « Maman, pourquoi tu dis toujours « Non » ? »